Dernier Article

Conférence à Villers-Bretonneux, le 27 novembre 2015

Xavier Becquet Affiche Villers Bretonneux

CONFÉRENCE « VICTOR AUTIER, MÉDECIN DU PEUPLE »

À VILLERS-BRETONNEUX, LE 27 NOVEMBRE 2015, 

18 heures, salle de la mairie.

 

27 novembre 1870. Prussiens et Français se sont affrontés pendant quelques heures seulement, mais le bilan est terrible. Des centaines de cadavres jonchent les rues et le sol des champs autour de Villers-Bretonneux. Des morts et des blessés. Plus de 1 200 blessés !

 

Deux jours après, un médecin amiénois arrive dans la commune… Accompagnés de sa fille et son fils, d’un personnel très restreint, et avec l’aide de quelques habitants, il va devoir soigner les très nombreux blessés. Ils resteront à Villers-Bretonneux plus de 7 mois, bien après la signature de l’armistice, et rempliront leur mission dans des conditions particulièrement difficiles.

Cette fille se prénommait Victorine. Ce médecin s’appelait Victor Autier.

Fils de cloutier dans les Ardennes, Victor Autier est arrivé dans la région, comme jeune médecin, à l’occasion de la première grande épidémie de choléra à Amiens. Au cœur des quartiers les plus pauvres, il y a découvert la misère. Il y a trouvé l’industrialisation, la surpopulation, la maladie. Mais il y a aussi trouvé l’amour…

 

Porté par ses rêves de changer le monde, c’est dans cette ville qu’il consacre toute son énergie pour faire progresser la médecine, mais aussi pour améliorer la condition humaine. Auteur de nombreux ouvrages médicaux et inventeur insatiable, Victor Autier est un homme engagé auprès des populations les plus pauvres.

 

Quand la guerre est déclenchée, en 1870, Victor Autier se porte immédiatement volontaire pour aller soigner sur les champs de bataille des Ardennes, dans une des premières ambulances de la Croix-Rouge, avant de poursuivre sa mission, quelques semaines plus tard, à Villers-Bretonneux…

 

À l’occasion de cette nouvelle conférence, je vous attends nombreux pour découvrir le parcours incroyable de Victor Autier, ainsi que son combat qui aura marqué l’histoire de Villers-Bretonneux. 

Xavier Becquet